DEVELOPPEMENT DURABLE : LA FRANCE EXHORTE LA COTE D'IVOIRE A UNE MEILLEURE GESTION DES RESSOURCES NATURELLES: M. Christian BRODAGH, Délégué ministériel du Développement durable du Gouvernement français, a eu une rencontre avec le Premier ministre Guillaume SORO, le mercredi 9 avril 2008, sur les enjeux de la politique actuelle de la Côte d'Ivoire et sur le développement durable. Parlons donc, de ces 3 fondements : Il s’agit d’assurer une gestion saine et durable dans tous les secteurs producteurs de richesses. witness au chiffre record de 300 000 carats avec un revenu – Le contrôle : entreprendre des actions correctives si nécessaire pour améliorer la performance du système. Malgré tout, le gisement de Tortiya a constitué à son époque la principale ressource minière du pays(1). de pétrole, grâce au champ « Baobab » du bloc CI40, atteint le niveau beaucoup d’autres minerais comme le fer, le nickel, le manganèse, la tantalite, la bauxite, le cuivre, le gaz, l’uranium, le cobalt, le tungstène, l’étain, l’iléite et les pierres ornementales. Si tel est le cas pour les pays riches, nous ne pouvons prendre le risque d’en dire autant pour l’Afrique notamment pour la Côte d’Ivoire. Mines et de l’Énergie à plus de 25 millions de dollars (40 milliards de FCFA)(3),(4). Rappelant la mission de la convention de Ramzar sur les zones humides, il a précisé qu’elle a pour rôle la conservation et l'utilisation durable des zones humides, qui vise à enrayer leur dégradation ou disparition. Ensuite, malgré la nécessité réelle de mettre en place le développement durable, on se rend compte des difficultés possibles notamment en termes de lutte des pouvoirs, et de refonte quasi-totale de l’économie capitaliste. Ainsi, les industries doivent se conformer aux exigences environnementales prévues dans le Code de l’Environnement. DEMOCRATIC REPUBLIC OF CONGO ECONOMICS by AxelFischer MonacoResources mrg. de la biosphère. Les actions des principaux acteurs économiques, sociaux et politiques sont loin d’avoir garantir cette égalité des chances. Dans un contexte de mondialisation économique, les acteurs s’estimant concernés et touchés par les activités de l’entreprise sont de plus en plus nombreux. Ceux-ci sont entrepris d’abord par la Compagnie minière du Haut-Sassandra (Sandramine) en 1949 puis repris par la Société diamantifère de la Côte d’Ivoire (Sodiamci) en 1956. Les mesures prises dans le cadre du développement comme la protection et la mise en valeur des écosystèmes aquatiques, fluviaux, lagunaires et littoraux et des zones humides; une meilleur gestion des déchets surtout industriels ou encore la promotion d’une gestion durable des ressources rares contribueront à éradiquer ces fléaux, sinon, à les ralentir le plus possible garantissant ainsi un environnement sain pour les générations futures. La Côte d'Ivoire est située sur le golfe de Guinée entre le Ghana, à l'est, et le Libéria, à l'ouest. En 2005, avec 3,9 millions de tonnes, le sous-secteur de Principe de participation ( tous concernés, tous décideurs, tous acteurs). Transhumance et gestion des ressources naturelles au Sahel : contraintes et perspectives face aux mutations des systèmes de productions pastorales . Cela peut être observé au travers des inégalités des revenus, des inégalités d’accès aux points d’eau potable, a l’éducation, à la santé, à l’électricité,  aux infrastructures routières. En effet Le premier avantage qu’elles peuvent retirer de leur engagement dans une démarche de développement durable touche à leur image. Le changement climatique, la perte de biodiversité et l’épuisement de multiples ressources naturelles (comme l’eau ou la forêt) sont les trois grands défis environnementaux que l’on rencontre aujourd’hui non seulement au niveau mondial mais aussi dans notre pays la Côte d’ivoire. Cibler le développement durable, est un choix de société qui influencera nécessairement les politiques et le comportement de tous les individus qui vivent en Côte d’Ivoire. 2007, p. 107, La Côte d’Ivoire en chiffres, 2007, p. 106, La Côte d’Ivoire en Chiffres, 2007, p. 105, Christophe Koffi : « Pétrole : la Côte Entendu au sens large, le capital social comprend donc : -le capital humain (population, savoirs, savoir-faire, formation professionnelle, etc.) industrielle. Depuis l’instauration du commerce triangulaire lors des premiers contacts avec les explorateurs européens, l’économie est dominée par l’exportation de produits dits de rente ; en particulier, le café et le cacao, dont la culture a été introduite au début du 20ème siècle, ont fortement contribué au « boum ivoirien » des années 1960-1970 (la Côte d’Ivoire est toujours le premier producteur et exportateur mondial de cacao). Il constitue une flottille, procède à l’extension des ports de pêche à Abidjan et San-Pedro et il incite aussi au développement de l’aquaculture, par la création de piscines et étangs piscicoles. En effet, pourquoi les pays, maintenant développés, imposeraient ils aux pays en  développement une vision limitative de leur développement ? L’État devrait donc investir de manière productive en utilisant des méthodes de production modernes dans les activités agricoles tout en respectant l’environnement de manière à satisfaire les besoins futurs (mécanisation de l’agriculture, l’utilisation de techniques protégeant le sol telles que l’assolement, la jachère, le paillage…), *La pêche : La Côte d’Ivoire met également en valeur ses atouts pour le développement de la pêche, notamment sa façade côtière sur le golfe de Guinée. Les personnes qui génèrent de la pollution ou dont les actions dégradent autrement l’environnement , la vie sociale, ou économiques  doivent assumer leur part des coûts des mesures de l’action  de prévention, de réduction et de contrôle des atteintes à la qualité de l’environnement et autre et de la lutte contre celles-ci. La Côte d’Ivoire possède de plus quelques réserves de pétrole non négligeables pour son économie. siècle, découlant du concept de développement durable, et qui repose sur trois piliers fondamentaux que sont l'action économique, le développement social et la gestion économe des ressources naturelles ; - agenda 21 local, la transposition des recommandations de l'agenda 21 au niveau local, afin de mieux répondre aux besoins fondamentaux des Comme déjà indiqué le développement durable a trois composantes indissociables : l’efficacité économique, l’équité sociale et la protection de l’environnement. Que gagne t-il au plan économique, social et environnemental en s’y investissant ? Changer ), Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Il est respectueux des ressources naturelles et des écosystèmes, support de vie sur Terre, qui garantit l’efficacité économique, sans perdre de vue les finalités sociales du développement que sont la lutte contre la pauvreté, contre les inégalités, contre l’exclusion et la recherche de l’équité. Ce principe stipule qu’il ne faut pas attendre l’irréparable avant  d’agir . protège ses ressources ». Cette nouvelle situation fit baisser, de façon L’éthique est le principe- père , de base car il réunit l’ensemble les autres principes. Cependant, à Cette dernière apparaît alors comme un stock de ressources, renouvelables ou non, qu’il faut M. Poinsot a pris ses fonctions de Coordonnateur résident de l'ONU en Côte d'Ivoire en janvier 2020. Conscient à la détérioration de l’environnement et des risques qu'elle engendre, L’Etat de Côte d’Ivoire a défini des stratégies pour gérer de façon rationnelle les ressources naturelles et promouvoir le développement durable à travers des programmes d'action. Une stratégie de développement durable doit être gagnante de ce triple point de vue, économique, social et écologique. Des ressources naturelles conservées Le développement agricole s’est souvent fait au détriment de la préservation des ressources naturelles. s’effectue sous le contrôle de la rébellion ivoirienne avec des résultats assez L’or, extrait au moyen de techniques traditionnelles par Changer ), Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. ajoutée liés à la transformation du pétrole brut, l’État ivoirien importa, à enjeux de la responsabilité sociale, du développement durable et de la gestion des . Au total, en 2008, avec 50 000 barils par jour en moyenne, la Côte d’Ivoire ne peut être considérée comme un producteur stratégique de pétrole en Afrique comparativement à la Guinée Équatoriale (300 000 barils par jour), à l’Angola (1,5 million par jour) ou encore au Nigéria (2,3 millions de barils par jour)(13). La production de diamant en Côte d’Ivoire commence en 1948 par le gisement de Tortiya étendu sur 188 ha avec une réserve estimée à 830 000 carats. PDF | On Jan 1, 2000, A. Tamba and others published La gestion de ressources naturelles et son application a l'exploitation des algues | Find, read and cite all the research you need on ResearchGate Ces ressources permettent d’assurer la perpétuation de la biosphère elle-même. L’objectif du développement durable est de définir des schémas viables qui concilient les trois aspects économique, social, et écologique des activités humaines : « trois piliers » à prendre en compte par les collectivités comme par les entreprises et les individus. La Côte d'Ivoire fait face à de très nombreux défis en matière de gestion durable de l'environnement et la crise sociopolitique qui a duré plus d'une décennie n'a fait qu'aggraver la situation et remis en cause de nombreux chantiers engagés dans le développement durable. ( Déconnexion /  Elle décrit les caractéristiques propres aux ressources naturelles et les difficultés de gestion qui en résultent, le rôle que peut jouer une gestion durable des ressources naturelles à l’appui d’une croissance pro-pauvres, et les enjeux politiques et en matière de gouvernance associés à ces ressources naturelles. Le premier , ‘’développement ‘’ peut être défini a travers Amartya sen comme  << la combinaison des changements mentaux et sociaux d’une population qui la rendent apte a faire croitre cumulativement et durablement son produit réel global >>, pour signifier que le développement est l’amélioration qualitative de la vie des êtres humains tant au niveau de l’accroissement des richesses que  dans les autres domaines de la société. Programme description. Elles fournissent aussi des biens et des services écologiques indispensables à la survie de l’humanité sur terre, directement ou indirectement utilisés dans un but de production économique ou à des fins d’épanouissement social et de qualité de la vie : production d’oxygène, épuration naturelle de l’eau, prévention de l’érosion, pollinisation des cultures, et même fourniture de services récréatifs, y compris les « services de beauté des paysages ». En apprenant à économiser et à partager de manière équitable les ressources, en utilisant les technologies qui polluent moins, qui gaspillent moins d’eau et moins d’énergie, et surtout en changeant nos habitudes de consommation et nos comportements, nous vivrons sans épuiser définitivement toutes les ressources de notre pays. C’est un processus participatif et coordonné qui consiste à concilier les différentes utilisations et fonctions physiologiques, sociales, culturelles, environnementales, économiques et spirituelles de l’eau pour assurer une gestion durable de la ressource disponible. organisations Coopératives à Issia, Angovia, Angbaoua, et Kokumbo. (BCEAO). cours des quinze premières années de l’indépendance ont fait place à une longue Changer ), Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Created for free using WordPress and, les richesses naturelles du Niger – analyse pour Monaco Resources Group MRG par IFN, Monaco Resources expand its Infrastructure and Logistics activities, the kenya economy key figures by monaco resources mrg, SEYCHELLES ECONOMICS OVERVIEW BY AXEL FISCHER MONACORESOURCES, internet en afrique – présentation de monacoresources mrg monaco resources, Le passeport talent : un dispositif au service de l’Afrique par axel fischer monacoresources group, le pétrole en afrique par monacoresources mrg, Benin economics update by axel fischer monacoresources mrg, Axel FISCHER MonacoResources presents EAST AFRICA REGIONAL Overview, COMOROS ECONOMY. Sur le plan économique, le développement durable dépend en particulier : – d’un développement économique respectueux des milieux naturels, d’où proviennent les ressources de base : l’agriculture et la pêche. – Éradiquer la faim et promouvoir une sante pour tous. Il y a aussi que les  investissements dans l’éducation et la santé apportent une contribution en capital à la croissance économique et à la poursuite du développement, notamment à la productivité du travail et au bien-être des populations. Le contexte. Par exemple, une organisation (entreprise, gouvernement, etc.) En pratique, les pays développés ne se privent pas de commercer avec la Chine, malgré les risques de dérive de l’empreinte écologique de celle-ci. La question du développement durable occupe aujourd’hui une place non négligeable dans les débats, colloques, ateliers et autres conférences au point d’apparaître comme une notion incontournable, sinon vitale pour les nations. estimées à 100 millions de barils(11). La Banque a son siège à Abidjan, Côte d’Ivoire et compte 5 bureaux régionaux, 30 bureaux pays, 5 bureaux de programme et un bureau de liaison avec le Japon. relance et à la diversification des activités au profit des Communautés, des femmes et des jeunes et appui au développement de la micro-entreprise locale; 3 : Facilitation de l’accès à l’eau potable, aux services énergétiques et à la gestion durable des ressources naturelles. En dehors de ces limites idéologiques liées au développement durable, il faut noter l’énorme coût financier qu’il requiert, coût qui peut s’avérer assez important surtout pour une économie aussi fragile que celle de la Côte d’ivoire. Le capital social inclut non seulement le niveau d’éducation d’une population ou de formation d’une force de travail mais également l’ensemble des institutions sociales (quel que soit leur domaine : culture, santé, sécurité, etc.) Les sources sans lesquelles le développement durable ne saurait exister sont traditionnellement au nombre de trois: le développement économique, la protection de l’environnement et la préservation du tissus social, régis par un certains nombre de principes majeurs élaborés pour la première fois au niveau international en 1992 à Rio de Janeiro. de tonnes(12). Title: Microsoft Word - 4.ProgrammeTriennalDEF.doc Author: GROUPE HUIT Created Date: 2/19/2008 12:08:39 PM La gestion des ressources naturelles n’est pas chose facile. Le Pnue estime que dix guerres civiles, au Cambodge, en Côte d'Ivoire, au Libéria, au Congo (RDC), ont été financés de cette manière. de divers groupes. – La régénération qui redonne à un déchet les mêmes caractéristiques d’une matière première neuve. ; -le capital institutionnel et politique (institutions démocratiques, droits de l’homme, réglementation, formes de régulation, etc.). Des efforts sont entrepris tant au niveau économique qu’au niveau social pour amorcer le développement durable mais c’est  surtout au niveau environnemental que le défi de la Côte d’Ivoire est élevé. Un travailleur en bonne santé est un travailleur plus productif, tout comme un travailleur mieux éduqué. Le déclin consécutif conduit à la fermeture de la mine en 1975 et à celle de l’entreprise en 1976. Le pays disposait pourtant de réserves de pétrole brut La production Le principal avantage économique du développement durable, c’est de prendre en compte le long terme ! Elles s’inscrivent toutes dans un processus de long terme. Toute sa problématique se résume en cette question : comment satisfaire les besoins des ivoiriens d’aujourd’hui tout en léguant la Nation en bon état aux générations qui l’habiteront après nous ? Changer ). Dans son sillage, des concessions d’exploitation sont accordées à plusieurs autres grandes d’Ivoire, futur pays pétrolier ? Celui-ci s’identifiait, de ce fait, Le pays reste cependant un producteur assez marginal La finalité du développement durable est donc de trouver un équilibre cohérent et viable à long terme entre ces trois enjeux. Ainsi, le développement durable offrira à toutes les parties prenantes des avantages socio-économiques équitablement répartis, qui contribueront efficacement à la réduction de la pauvreté. En effet, les projets doivent être élaborés de façon selon des principes de management que sont : – La planification des objectifs , et une budgétisation complète des activités du projet, – La recherche de moyens optimaux financiers, techniques , humains, – La surveillance et mesure de l’état de l’exécution du projet. Ainsi définie, la GIRE s’intègre au concept du Développement durable. Avertissez-moi par e-mail des nouveaux articles. PDF | On Jan 1, 2004, T. Cisse and others published Systèmes de croyance Niomankas et gestion des ressources naturelles de mangroves | Find, read and cite all the research you need on ResearchGate Principe de responsabilité (la taxe du pollueur-payeur ). Elle produit en outre de l’électricité, dont une part est revendue aux pays voisins. Le colloque international sur la mise en œuvre du droit de l’environnement en Afrique qui s’est tenu à Abidjan en République de Côte d’Ivoire, du 29 au 31 octobre 2013, autour du thème « Mécanismes institutionnels et financiers de mise en œuvre du Droit de l’Environnement dans la perspective du Développement Durable » a servi de cadre aux différents acteurs. Sans participation collective, il ne saurait avoir partage équitable avec ceux qui ne veulent rien faire. D’un point de vue idéologique, c’est d’abord les positivistes qui sont mal à l’aise face à la logique du développement durable qui est proposé et ils persistent à estimer que les progrès des sciences et des techniques suffiront à relever les défis du futur. Il évaluera également les questions transversales que sont le changement climatique, les autres risques de catastrophe et la parité hommes-femmes. À partir d’une analyse e xploratoire des témoignages . 2007. L’état des lieux de la faune et des ressources cynégétiques "Une diversité faunique et des ressources cynégétiques de plus en plus fragilisées Quels en sont les enjeux ? Cependant, cette notion voit apparaître quelques risques notamment dans son application même à travers le monde.