» œuvre d'Antonio Nocera[l]. Le 23 août, Angelo Berto, un sauveteur remonte en surface depuis le niveau 1035 à trois heures du matin et, désespéré, s'écrie en italien "Tutti cadaveri! La catastrophe de Marcinelle sera à l'origine d'un blocage des relations diplomatiques entre les deux pays et mit un terme définitif à l' accord charbon[49],[50]. En 1953, il publie un opuscule intitulé « Six mois dans l'enfer d'une mine belge »[64]. Cette question n'est ensuite jamais tranchée puisque Gaston Vausort va trouver la mort dans l'accident[d]. C'est chose faite à 8 h 45[19], les hommes descendent dans le puits mais, sans équipement respiratoire, ils doivent remonter une fois 835 mètres atteints en raison des fumées. Les syndicats, les familles n'en décolérèrent pas ; on parla alors de justice de classe. Le Roi Baudouin s'est rendu sur place. agrandir, 2. Bois du Cazier ass eng fréier belsch Kuelegrouf zu Marcinelle, no bei Charleroi an der Provënz Hainaut.. Dat éisch Dokument an deem vun der Kuelgrouf Rieds geet ass vun ass en Arrêté royal vum 30. Les sœurs de la charité de Marcinelle offrent leurs services et les médecins de la caisse commune des charbonnages sont présents pour accueillir les rescapés[27]. L'un d'entre eux, Anatole Gonet[37], avait laissé un message à la craie sur une poutre de la galerie signalant qu'ils étaient un groupe d'une cinquantaine d'hommes, qu'il était 13 h 15 (le 8 août) et l'endroit vers lequel ils se dirigeaient pour échapper aux fumées[h],[36]. Ministère des Affaires économiques, Rapport de la commission d’enquête chargée de rechercher les causes de la catastrophe du Bois-de Cazier le 8 août 1956, Robert Louis impr., Bruxelles, juin 1957, Annexe 5.2, 5.2.2: Caractéristiques du réseau électrique du charbonnage du Bois du Cazier, pp. J’accepte, Adopter des poules au jardin, voilà un acte qui opère un retour en force, a fortiori ces dernières années. Ce sont les gens, pas le pouvoir politique, qui ont sauvé le site », admet le directeur du Bois du Cazier, Jean-Louis Delaet. La cage emmenant Antonio Iannetta et les deux ajusteurs arrive en surface 8 h 25[12]. Ce procès-là n'eut pas lieu. Les hommes arrivés à leur niveau se rendent ensuite à leur poste de travail qui peut parfois être distant de deux kilomètres. Antonio Ianetta fait le tour de l'envoyage pour tenter de le débloquer.agrandir, 3. Ils redescendent vers 16 h 30 à 170 mètres, personne, 500, 600 puis finalement 715 mètres où ils découvrent trois hommes dissimulés sous un wagonnet qu'ils avaient renversé pour se protéger, il s'agit de Frans Lowie, Alfons Verheecken et Alfons Van de Plas[28],[29],[6], un jeune de 16 ans que l'ingénieur Calicis prend dans les bras en pleurant avant de le ramener personnellement en surface[28]). À 8 h 30, Pierre Votquenne, ingénieur des mines, accompagné du conducteur de nuit, Gustave Matton, souhaite descendre pour se rendre compte de la situation mais il faut attendre que la pression de l'air comprimé soit rétablie pour libérer les freins de la cage. Le site, classé patrimoine mondial par l'UNESCO en 2012, comporte aujourd'hui un Espace 8 août 1956 , un mémorial qui rend hommage aux 262 victimes, un Musée de l’Industrie et un Musée du Verre[71]. > Il y a trois ou quatre ans, ce chiffre était notre résultat annuel. À son retour, il n'y a pas de cage à l'envoyage mais une cage vient rapidement se poser sur le berceau mobile de la balance hydraulique. À la vue de son visage, triste et songeur, chacun sait qu'il sera beaucoup plus lourd[25]. Aujourd’hui, ces charbonnages s’inscrivent dans le paysage, comme phare culturel, mais continuent à jouer un rôle central au sein de leur communauté. Les cinq prévenus sont acquittés. Les dirigeants de la mine, souhaitant mettre un terme aux poursuites judiciaires, transigent et règlent à l'amiable leur différend avec les parties civiles en octroyant 3 000 francs belges par victime[60],[k]. Le matin du 8 août 1956, 274 ouvriers mineurs et un sous-traitant prennent, comme d'habitude, place dans les deux cages composées chacune de huit logettes où, accroupis, 5 hommes peuvent prendre place. Le wagonnet vide qui dépassait de 35 centimètres heurte violemment une poutre métallique au plafond, la descelle de la maçonnerie et l’entraîne dans le puits avant que la cage ne se bloque définitivement. Modélisation 3D de l'accident à l'envoyage du niveau 975. Le 8 août 1956, la Belgique connaît la plus importante catastrophe minière de son histoire, celle dite du Bois du Cazier. Lire notre politique de confidentialité, L'utilisation de cookies nous permet de personnaliser votre expérience sur notre site et d'analyser notre trafic. « pour avoir “(...) par défaut de prévoyance ou de précaution, mais sans intention d’attenter à la personne d’autrui, involontairement causé la mort de 262 personnes (...), [et] porté des coups ou fait des blessures à 6 autres (...)”[63]. Een nieuw proces eindigt in januari 1961 met één enkele veroordeling: die van de directeur der werken van Le Bois du Cazier. À 14 h 0, la ventilation est remise en fonction pour éliminer le bouchon de vapeur. Le surveillant de surface, Jules Gilson, prévient aussitôt l'ingénieur Adolphe Calicis, directeur des travaux. La Belgique ne permettant pas à cette époque de faire objection de conscience, il est emprisonné. On y présente la cage mais personne ne demande plus son arrêt pour y prendre place[21]. En appel, une seule peine est prononcée, celle du directeur des travaux du Bois du Cazier, Adolphe Calicis, condamné à six mois de prison avec cinq ans de sursis et à 2 000 francs d'amende. Jean-Louis Delaet, Alain Forti, Francis Groff. Après une quarantaine d'audiences, le 28 janvier 1961, la cour d'appel condamna le seul Adolphe Calicis à six mois de réclusion avec sursis et 2 000 francs d'amende[61] et relaxe les quatre autres prévenus[62],[60]. Cloche Maria Mater Orphanorum offerte par l'Italie pour la commémoration du drame. Le 8 août 1956, un incendie y fait 262 morts. L'opération technique qui prend d'ordinaire six heures est effectuée en moitié moins de temps et permet de disposer à nouveau d'un ascenseur[24],[21]. L'incendie se déployant dans le puits d'admission d'air, les gaz toxiques furent propagés par les conduits d'aération à l'ensemble de la mine. Les hommes de nuit sont remontés en surface. Oscar Mauroy cesse de se préoccuper, dès cet instant, du niveau 975 et travaille avec le niveau 765. Il remettra ses conclusions au procureur du Roi. Les galeries au Bois du Cazier s'étendent en effet sur une surface de 875 hectares imposant parfois un trajet de 40 minutes pour que les mineurs rejoignent leur taille[6]. Le port du masque fut rendu obligatoire et des recherches scientifiques furent menées pour réduire le risque d'incendie lié aux bandes transporteuses. Au niveau européen se tint une conférence internationale dans le cadre de la CECA qui promulgua pas moins de 308 résolutions qui pour la plupart furent mises en œuvre en Belgique. Soudain, la cage est rappelée[11]. Il sera retrouvé asphyxié à cinquante mètres de l'envoyage du 975 où il officiait (in Philippe Tomsin, « Le fonctionnement de la commission d’enquête sur la catastrophe du charbonnage du Bois de Cazier (Marcinelle, 8 août 1956). PARTIE 1 - Patrimoine du transport routier . ». L'affaire est renvoyée devant la cour d'appel de Liège. Inscription. Lorsque l'une descend, l'autre remonte. Ce dernier contre l'avis de ses camarades décide de ressortir de la cage pour redonner le signal de départ. Le ministère public et les parties civiles interjettèrent un appel devant la cour d'appel de Bruxelles. La foule nombreuse fait une haie d'honneur aux cercueils chargés sur des camions[47]. Tous les 8 août une commémoration se déroule sur le site du Bois du Cazier durant laquelle, on fait tinter la cloche Maria Mater Orphanorum À la surface, Oscar Mauroy qui travaille avec le niveau 765 manœuvre sans plus se préoccuper du niveau 975. Antonio Ianetta encage un wagonnet plein (avec ou sans accord de Gaston Vausort). L'industrie belge, au sortir de la seconde guerre mondiale avait été relativement bien préservée contrairement aux ravages que connurent l'Allemagne et le Nord de la France. - Seb.G. Le procureur du Roi questionne le fait que lorsque l'accident est survenu, c'est Philippe Dassargues, le plus haut responsable sur place, qui aurait dû prendre la tête des opérations de sauvetage. À sa sortie, il est à nouveau contraint de faire son service militaire. Oscar Mauroy informe le niveau 975 qu'ils doivent laisser la dernière logette vide pour récupérer les trois hommes. L'encagement ne se déroule pas correctement puisque le wagonnet chargé ne parvient pas à chasser le vide en raison d'un blocage d'un des arrêtoirs [e]. Le matin du drame, Gaston Vausort à l'envoyage du 975 est informé par téléphone de deux translations de cage pendant lesquelles ils ne pourront pas charger de minerai, ceci pour satisfaire la demande de deux translations du niveau 765. Angelo Galvan, le Renard du Bois du Cazier, termine un manuscrit d'une vingtaine de feuillets en s'exprimant sur les rapports qui existaient entre la centaine de sauveteurs qui se sont relayés durant ces pénibles semaines: « Je tiens à dire la grande solidarité, la discipline et la camaraderie qui ont joué entre sauveteurs et mineurs de toutes nationalités. Quoiqu'il en fût, Antonio Ianetta engage un premier wagonnet dans la cage. Les travaux de sauvetage se poursuivent durant toute la nuit. La gendarmerie demande à la foule de laisser un passage pour les véhicules de secours. La vidéo complète sortira dans quelques jours, en attendant voici un aperçu de ce qui s'est passé au Le Bois du Cazier. Antonio Ianetta dit avoir demandé alors à Gaston Vausort s'il pouvait encager ; ayant reçu une réponse affirmative, il a engagé un premier wagonnet rempli. La cage à 975 est brusquement rappelée tandis que le wagonnet vide dépasse de 35 cm. Le directeur du Bois du Cazier, Jean-Louis Delaet, connaissait le travail côtier de Jo Struyven. HORAIRE ADAPTE Kids Run (1 Km enfants) Départ à 10h00 Courses de 5 … Charleroi Le ministre de la justice, Albert Lilar, le fait expulser du pays au motif de « nuisance à l'économie du pays »[65]. On désire attirer de nombreuses personnes et créer un comité de la marche », conclut-il. Le gouvernement belge conclut alors un accord avec l'Italie qui lui fournirait de la main-d'œuvre en échange de cinq tonnes de charbon par travailleur et par mois. Nouveau refus, nouvel emprisonnement. Le dimanche 11 octobre 2020. LES MUSÉES On avait gardé espoir jusqu’au bout, nous avons perdu, et n’avons pu empêcher la mine de garder ses victimes. Bois du Cazier. En 1995/96, le chanteur compositeur Italo /Belge Claudio Scott, avec la participation de Alexandre Lambrix, (alors président des "Ex mineurs") compose et enregistre pour le 50ème anniversaire de la catastrophe, "Méditation" une chanson sur les mineurs et les mines en Wallonie. Nous Couverte par la presse internationale pendant de nombreuses semaines, la catastrophe est ensuite à l'origine d'une prise de conscience de la condition des ouvriers mineurs et des normes de sécurité dans cette industrie. Catastrophe du Bois du Cazier (8 août 1956), admission de l'air et l'autre son évacuation. Par ailleurs, comme l’indique Jean-Louis Delaet, directeur du Bois du Cazier, pendant toute la journée de ce samedi 6 août, le site sera replongé dans l’atmosphère de 1956. Chacun de ces sites témoigne d’une facette particulière de l’histoire de l’exploitation charbonnière wallonne. Vers 9 h 30, deux sauveteurs, suspendus dans un cuffat (sorte de cuve métallique servant de nacelle)[23] tentent de descendre par le puits en construction (Puits Foraky[g]) pour rallier le niveau 765. Il ne devra cependant pas accomplir le reste de son service civil et sera officiellement démobilisé en 1956[50]. En 1952, le gouvernement belge lui propose de faire un service civil de trois années au Bois du Cazier. Hôtels près de Le Bois du Cazier : (0.68 Km) Marcinelle Apartotel des Jardins de la Fontaine qui Bout (3.01 Km) Novotel Charleroi Centre (2.80 Km) Ibis Charleroi Centre Gare (7.98 Km) Hotel South (9.46 Km) Hotel Charleroi Airport; Voir tous les hôtels près de Le Bois du Cazier sur Tripadvisor La dernière modification de cette page a été faite le 21 décembre 2020 à 13:03. Pour la translation des cages, la communication avec la surface se fait au moyen de cordon de sonnette et d'un code : quatre coups signalant, par exemple, que la cage est prête à être remontée en surface[5]. Ensuite, lorsque son supérieur, Roger Lefebvre est arrivé sur place (Philippe Dassargues avait préféré quitter le site pour aller le chercher), c'est ce dernier qui aurait dû diriger la manœuvre[60]. HISTOIRE. Charleroi Course du Cazier; La course du Bois du Cazier. Marcinelle, où la catastrophe n’est évoquée que comme une partie de l’histoire du Bois du Cazier qui ne se limite évidemment par à l’année 195 . ... Monsieur Jean-louis Delaet, directeur du site et Marcel, notre ancien mineur. La proximité des deux puits (27 mètres) et le triple cloisonnement en bois entre ces deux-ci permettait le passage des fumées et ne retint les flammes qu'une heure environ[52],[53],[54],[55]. En Belgique, les fonds de la CECA ne servirent qu'à augmenter la production pour maintenir la Belgique sur l'échiquier international. N ous avons compté presque 5.000 visiteurs, rien que pour le week-end du 6 et 7 aoûts, et les commémorations du 8 », se réjouit Jean-Louis Delaet, directeur de l’ASBL Bois du Cazier.« Tous les chiffres sont en hausse.Depuis le mois de janvier, nous avons reçu 35.000 visiteurs alors qu’il reste encore quatre mois. LE BOIS DU CAZIER. Ces experts judiciaires ont pour mission de, « suivre l’instruction ouverte à charge de X du chef d’homicide par imprudence dans l’affaire de la catastrophe minière du Charbonnage du Bois du Cazier à Marcinelle, de prendre connaissance des dossiers et de donner leur avis motivé sur les circonstances et causes de la catastrophe et sur les responsabilités éventuellement encourues[58]. Le 7 août 1906, une fausse manœuvre du machiniste en charge de la cage provoque la mort de neufs mineurs. La cage arrive en surface vers 8 h 30[18],[17]. Pour le directeur du site, l’avenir du Bois du Cazier est en passe de devenir un lieu de conscience, à l’instar du camp de concentration de Terezin, de l’île de Robben Island, de la prison de Nelson Mandela ou de l’île de Gorée par où transitaient les esclaves arrachés à l’Afrique. Ils sont équipés d'un guidonnage en bois cerclé d'acier qui permet d'y faire descendre et remonter les cages avec les mineurs et, lorsqu'ils sont à pied d'œuvre au fond, d'y charger les wagonnets remplis de charbon. Par ailleurs, l'envoyeur du niveau 765, Alphonse Caillart, a besoin de deux translations pour évacuer des wagonnets de charbon[6]. Après la catastrophe, trois instances vont diligenter des enquêtes. Avant que l'unique disjoncteur en surface puisse faire son office, un arc électrique a enflammé l'huile déclenchant un déluge de flammes attisé par l'air sous pression. Elle déboucha également sur la mise sur pied d'une commission internationale permanente qui émit plus de 350 résolutions[67]. Op 8 augustus 1956 kwamen bij een brand in Bois du Cazier 262 mensen van twaalf verschillende nationaliteiten om het leven, onder wie 136 Italianen en 95 Belgen. Bois du Cazier war ein belgisches Kohlebergwerk nahe Marcinelle im Hennegau.Die Grube erlangte 1956 traurige Berühmtheit durch das größte Grubenunglück der belgischen Geschichte.. Grubenunglück. Le rapport s'attardera sur les causes techniques ayant déclenché la catastrophe mais éludera, tout comme l'enquête administrative, des questions plus fondamentales: « Des questions essentielles comme l’accroissement insensé de la production, le mode d’exploitation vieilli, les travailleurs sans qualification qui ignorent les risques du métier, le système disciplinaire, le problème du manque d’investissement et l’entrée en vigueur des normes de la CECA seront complètement éludées par les membres de la Commission au profit des questions techniques[52]. Il faut pour ce faire la désolidariser de sa jumelle coincée au fond. Il faudra trois semaines pour remonter tous les corps mais celui de la 262e victime ne sera découvert qu'en décembre 1957[44],[45]. Par ailleurs, la création, en 1952, de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), lors du Traité de Paris, permit aux charbonnages belges de disposer de moyens additionnels importants. Hij zal de veroordeling nooit te boven komen. Matériaux, ouvertures et (...), En savoir plus sur l'utilisation des cookies. Ce puits, en raison des risques liés au grisou avait été isolé des deux autres conduits. Home Au niveau 975, Antonio Ianetta s'est éloigné de la zone « d'envoyage » pour déplacer une berline de bois[c] qui gênait la circulation des wagonnets pleins[10]. Le verdict est rendu le 1er octobre 1959. Le 16 août 1956 eurent lieu les funérailles officielles des six premières victimes. Arsène Renders, ingénieur chez Foraky, se rend toutefois sans équipement à une dizaine de mètres de l'autre côté, il y trouve le corps d'un cheval mort mais pas âme qui vive[23]. Horaire. Ils disposaient de deux wagonnets d'eau[38],[39],[40]. À 9 h 15, sous l'action de la chaleur sur les câbles, la cage couchant du puits de retour d'air[22] s'écrase au fond de la mine, elle sera suivie par la seconde vers 10 h 15[6]. Une chapelle ardente est improvisée dans la cour de l'école des Haies toute proche[42],[43]. - L'Avenir. "[16],[36], il vient de retrouver cinquante hommes morts asphyxiés au fond d'une galerie. Marcinelle, Grand'Place, monument dédié aux victimes de Bois du Cazier. Lorsqu'il arrive à l'envoyage, une cage attend. Régions Un mois avant la catastrophe de Marcinelle, la cour d'appel de Liège rendait son verdict dans le cadre de l'affaire du puits du Many qui avait fait 26 morts, le 24 octobre 1953. Le tireur de surface communique également mais de vive voix via un tuyau acoustique avec le machiniste pour effectuer les opérations demandées[8]. Dans les jours qui suivent, les sauveteurs sont rejoints par des centrales de secours françaises et allemandes disposant de moyens de communication moderne avec la surface. Monument dédié aux Italiens morts lors de la catastrophe. La cage descend à 1 035 mètres avant de remonter en surface [12]. Le guidonnage du puits étant détruit, il faudra attendre le 18 août pour atteindre cette cote. Après 40 minutes, les 275 hommes sont répartis aux différents niveaux: le pompiste est déposé au niveau 170, c'est-à-dire à 170 mètres, 27 descendent aux niveaux 715 et 765, 89 à 835 et 907 mètres et le gros du contingent, 149 hommes sont descendus à 975 et 1035 mètres. Pierre Bellemare, sur Europe 1, récolte dans le cadre de son émission Vous êtes formidables, 28 millions de francs français pour venir en aide aux familles des victimes[69] (204 veuves et 417 orphelins). Plus de la moitié des victimes étaient, en effet, italiennes. Sept hommes piégés au niveaux 1035 attendent dans l'angoisse qu'une cage arrive à leur niveau. L’« encageur » les réceptionne et lorsqu'il en a le signal peut commencer à les pousser dans la cage, qui est descendue étage par étage pour permettre l'encagement des huit logettes, un wagonnet rempli chassant un vide de l'autre côté de l’« envoyage »[7]. Vausort informe Mauroy qu'il le rappellerait lorsqu'il sera à nouveau en mesure de procéder à l'extraction[10]. Willy Bourgeois, Serge Mayence (recueil des documents) et. Volg een museumtour die gewijd is aan kolen, staal en glas. La S.A. des charbonnages du Bois du Cazier est également condamnée à supporter les frais de justice et à une amende de 2000 francs belges[60]. Par chance, Gustave Matton parvient à saisir au vol un cordon de sonnette pour que la cage soit rappelée[19]. - Charleroi-Découverte ! Seuls treize hommes, ayant pu regagner la surface durant les premières heures du drame, seront sauvés. En première instance, cinq personnes sont mises à la cause. Il s'agit d'Adolphe Calicis, l'ingénieur des mines directeur des travaux du Bois du Cazier, d'Eugène Jacquemyns, l'ingénieur en chef du charbonnage, de Roger Lefebvre, directeur divisionnaire du bassin de Charleroi-Namur, celui-là même qui avait organisé l'enquête administrative et pris part à l'enquête parlementaire se voyait inculpé, de Philippe Dassargues, présent sur les lieux lors du sinistre, ingénieur … « Aujourd’hui, ce sont les vieux qui défendent la culture ouvrière. Hélas, la deuxième translation du niveau 765 était en cours, ce qui explique le rappel brutal de la cage tandis que le wagonnet vide et celui rempli étaient à demi engagés. Il est licencié sur le champ. Prisonniers dans le coffrage du puits, les trois hommes entendent cependant des gémissements autour de l'envoyage quelques mètres au-dessous d'eux. L'économie, quelle que soit sont importance pour le bien général, ne peut prétendre étouffer les autres valeurs, la vie étant le plus grand bien de tous les biens et devant être prolongée jusqu'aux limites les plus extrêmes...[66] ». Lorsque, après ce qui parait une éternité, elle arrive, ils règlent à tatons son niveau et prennent place dans celle-ci pour remonter en surface. Bienvenue (...). Ils tentent à nouveau une descente vers 9 h 5 munis, cette fois, de dispositifs respiratoires en circuit fermé Dräger. Il y avait beaucoup d'attente par rapport à ce procès qui devait être, sur fond de lutte syndicale et de prise de conscience de la condition des ouvriers miniers, non seulement celui d'individus, mais également celui d'un système. Elle comporte 27 membres dont Roger Lefebvre déjà chargé de l'enquête administrative. [...] L'explication de l'attitude des prévenus est à trouver dans un état d'esprit, l'état d'esprit trop intéressé de celui qui s'obstine à se servir d'un objet usé pour en retirer encore quelques bénéfices, malgré les dangers dont il menace autrui et qui, pour atteindre ce but, commet les pires imprudences. Les documents apparaissant dans le rapport de la commission d'enquête identiques à ceux produits par l'enquête administrative ne laissent aucun doute quant au fait que les deux enquêtes, sous l'action de Roger Lefebvre, ont été menées de concert[57]. Le wagonnet plein ne parvient pas à chasser complètement le wagonnet vide, les deux arrêtoirs anti-recul (bloquant les essieux) se sont bien couchés lors de l'encagement mais l'arrêtoir "lolo" sur la roue avant droite a bloqué le second train de roues. Lors de la remontée, des appels de cage sont entendus provenant des niveaux 835 et 907. Trente ans après cette tragédie, je tiens encore à remercier ces hommes qui ont risqué leur vie pour tenter de sauver leurs camarades et je leur dis toute la fierté que j’ai d’avoir travaillé avec eux. Les familles informées se pressent près des grilles de la mine, scrutant le moindre mouvement des molettes surplombant les puits signalant des remontées de cages[25]. Lors de la cérémonie, la comédienne Laurence Salembier, toute de noir vêtue, a transmis beaucoup d’émotion, en interprétant un texte de l’auteur/dramaturge belge Michel Tanner : « Faisons une liaison entre le Bois du Cazier … Antonio Ianetta fait le tour de l'envoyage pour déloger le wagonnet vide convaincu du fait que la surface attend son signal pour rappeler la cage. Les hommes sont retrouvés à 400 mètres de l'inscription, ils ont probablement été asphyxiés lors de la remise en fonction de l'aération à 14 heures.